Atelier d’écriture sur une journée

CdCKnNQW4AAFYmT
L’objectif principal pour cet atelier d’écriture était d’avancer sur Amaurea, le projet que j’ai en commun avec Maddy Facchin. En réalité, avancer s’est limité à lire les 2-3 chapitres écrits par l’autre, donner notre avis et y apporter quelques modifications, faire une session de brainstorming sur les chapitres à venir et apprendre a mieux connaître l’état d’esprit du personnage écrit par l’autre pour y être fidèle. Du coup, on part sur de bonnes bases pour le reste de l’histoire… Même si ce n’est pas du tout le cas pour le préquel, Undomie, qui reste flou et incohérent… On verra ça plus tard!

Pour ce qui en est de Dans un coeur pur, le tome deux du diptyque Une touche de mal et mon projet principal, je viens de terminer le chapitre 17. Je vais bientôt commencer l’écriture du 18 mais tout ce que j’ai écrit jusqu’ici n’en est encore qu’au stade de brouillon, laisse à désirer et est sûrement bourré d’incohérences. C’est quand même une avancée que je veux souligner étant donné que fin décembre, je venais tout juste de commencer l’écriture du chapitre 13. C’est peu pour une auteure professionnelle mais très bien pour moi, qui doit jongler entre stages, cours et examens.

En résumé, un atelier modérément réussi mais qui était quand même essentiel!

Mes résolutions d’écriture pour 2016

Writing-writing-3574857-1280-1024

Une nouvelle année, ce sont de nouvelles résolutions (d’écriture, bien sûr) ! Une liste bien complète, à laquelle je compte m’attaquer.

-Faire la vérification finale et me débarrasser des incohérences pour Tout ce qui compte et l’envoyer à quelques éditeurs, au moins. Je tiens à ce projet et je crois en son intérêt.
-Finir Dans un coeur pur, et par la même occasion la série Une touche de mal. Pour l’instant, je vise simplement une version « premier brouillon » mais entièrement écrite. Je sais que ce sera dur, d’autant plus que je travaille sur cette série depuis si longtemps que j’aime la laisser de côté régulièrement pour respirer, lorsque les personnages me fatiguent ou m’ennuient. En même temps, ça veut aussi dire que ce sera un déchirement lorsque je poserais le point final puisque, plus encore que les autres, ils sont devenus presque réels pour moi avec tout le temps que j’ai passé à les construire.
-Finir le premier jet d’Amaurea. Ça veut dire 14 chapitres à écrire pour moi (enfin, 12 et demi) et 14 pour Maddy Facchin. Je pense que c’est jouable car les chapitres ne seront pas aussi longs que ceux de ma série Une touche de mal. Et puis, à deux, plus facile de se motiver. Allez, on y croit !
-Faire un atelier d’écriture à Saint-Malo avec Maddy Facchin. Cette année, ça semble presque impossible à cause de mon absence de vacances mais je vais m’arranger parce que c’est une étape essentielle pour mon équilibre, qui aide relancer ma motivation et retrouver l’inspiration lorsqu’elle manque.
-Essayer de ne pas trop me disperser. J’ai actuellement 16 projets de livres ou longues nouvelles en prévision, dont 5 sur lesquels je réfléchis souvent et que je construis de plus en plus précisément, plus 3 sur lesquels je travaille activement. Ça fait beaucoup, et pour vraiment avancer il faut que j’essaie de ne pas constamment céder aux envies passagères qui m’éloignent de mes projets principaux. J’aurais le temps de tout faire, si je les fait un par un (ou trois par trois, comme maintenant!)
-Ecrire deux nouvelles qui se rapportent au genre « horreur ». Je les ai déjà en tête, je n’ai plus qu’à les écrire. Elles finiront soit sur un site de partage d’écrits type wattpad soit dans un recueil de nouvelles en collaboration avec mes amies.

On se reparle fin 2016 pour voir ce que j’aurais réussi cette année !

Bilan de mon année 2015

Je pense que j’avais pris des résolutions un peu trop enthousiastes en début d’année, en pensant que la joie d’avoir fini mon premier roman me propulserait en avant. C’était un peu vrai, mais pas suffisamment pour tout boucler. Au final, voilà le résultat pour chaque résolution.

-Finir ma série en cours ; Une Touche de Mal. Je ne vais pas dire que j’ai lamentablement foiré celle-ci, mais ce ne serait pas inexact. Je n’en suis qu’à la moitié du deuxième (et dernier) tome. Je viens de commencer le chapitre 13/25 mais tout n’en est qu’au stade de brouillon, je n’ai fait que relire (et à peine corriger) les 8 premiers chapitres. Au final, j’ai mis le turbo sur ce projet ces derniers mois donc on va dire que ce n’est pas raté sur toute la ligne.
-Relire et corriger Tout Ce Qui Compte. Je l’ai fait ! Incroyable mais vrai, j’ai atteint ce but, il ne me reste plus qu’une brève relecture à faire sur ce projet pour me débarrasser des quelques incohérences restantes puis je tenterais de le faire publier.
-Commencer un nouveau projet avec Maddy Facchin. C’est fait, et même bien fait. Les plans d’Amaurea et du préquel Undomie sont bien posés et l’écriture a été commencée par l’une de nous deux. Moi, pour une fois (si, si, je vous assure.)
-Faire un vrai atelier d’écriture à Saint-Malo avec Maddy Facchin. Il n’a pas été aussi réussi que les années précédentes. Moins prolifique, en tout cas. Mais c’était quand même agréable. J’en ai également fait un autre avec mon amie Anaëlle.
-Mettre à jour mon site plus souvent… On ne va pas en parler, de celle-ci.

Bientôt, vous retrouverez mes résolutions pour 2016. J’essaierais d’être réaliste et optimiste à la fois pour bien réussir mon année. A bientôt !

L’écriture et moi en 2015 (surtout Dans Un Coeur Pur)

Écrire Dans un coeur pur, le deuxième et dernier tome de la série Une touche de mal a eu des hauts et des bas. Plus que la normale. En début d’année, j’en étais au chapitre 5. Je m’étais donc dit qu’une année suffirait pour finir d’écrire le brouillon de ce livre. J’ai eu tellement tort… J’ai plus travaillé sur ce projet ces deux derniers mois que les neufs précédents. Mi-septembre, je n’en étais qu’au 8 et maintenant, début décembre, je viens de commencer le 13 !

Depuis que je m’y suis remise sérieusement, courant septembre pendant un atelier d’écriture à Saint-Malo, rien n’a pu m’arrêter. Pour le reste de l’année, je pourrais donner des excuses comme : je travaillais sur un autre livre. Et c’est vrai, j’ai corrigé un livre pour Maddy Facchin et retravaillé Tout ce qui compte. Mais ça n’aurait pas dû me prendre des mois. Je pense que la raison qui explique ce manque d’avancée est surtout le fait que je n’avais pas pu faire d’atelier d’écriture de plus d’une journée en 2015 avant septembre. Et surtout, je n’en ai pas fait avec Maddy. C’est si facile de passer au-dessus des blocages quand on est toutes les deux !

En l’état, je me suis complu dans mon inaptitude à avancer sur ce tome une bonne partie de l’année. Heureusement, j’ai réussi à mettre cet épisode de page blanche derrière moi puisqu’en deux mois et demi, j’ai écrit pas moins de cinq chapitres, ce qui est un record pour moi. En conclusion, même si je suis très loin d’avoir accompli mon objectif de l’année, je trouve que je me suis bien rattrapée ces derniers temps. Suffisamment pour que je sois relativement fière de moi et pour que je jure d’accomplir mon objectif premier l’année prochaine sans faute.

Bilan de mon atelier d’écriture 2015

Pour comprendre de quoi il s’agit, je vous invite à lire ce petit article.

L’inspiration n’a pas autant été au rendez-vous que d’habitude mais il a bien fallu se forcer pour ne pas stagner. L’écriture est parfois un combat de tous les jours et, cette fois, je trouve que je ne me suis pas trop mal défendue !

Premier objectif: à moitié réalisé, le plan d’Amaurea a pris plus de temps que prévu, on l’a fini de justesse hier soir et nous n’avons donc pas pu commencer d’écrire.
Deuxième objectif: comme je n’avais pas défini précisément ce que « mettre les bases » veut dire, je le considère atteint.
Troisième objectif: je me suis fait battre. A plates coutures.
Quatrième objectif: j’ai bien mieux réussi que je ne l’aurais pensé, ce qui compense le plantage de l’objectif précédent.
Cinquième objectif: très bien réalisé, je devrais en voir les résultats d’ici peu !

Objectifs pour mon atelier d’écriture 2015

IMG_0705

C’est devenu une tradition. Tous les ans, ma meilleure amie et moi partons en Bretagne pour une semaine de plages, de balades et surtout d’écriture. On ne chôme jamais quand on est là. Voici mes objectifs pour celui de cette année. Quand je rentrerai, je ferais un bilan sur ce que j’ai réussi (ou pas) à accomplir.

-Finir le plan des chapitres d’Amaurea, un roman que nous écrivons à quatre mains avec Maddy Facchin, et commencer la phase d’écriture.
-Mettre les bases sur un projet d’écriture complémentaire à Amaurea, qui sortirait avant ce livre sur un site internet en lecture libre.
-Finir le chapitre que je suis en train d’écrire pour Dans un cœur pur, le tome 2 d’Une touche de mal, et si possible commencer le suivant.
-Continuer de corriger Tout ce qui compte.
-Contacter des chroniqueuses pour donner plus de visibilité à mon recueil de nouvelles : Quatre fois où l’amour les a damnés et une fois où…

Plus qu’une chose à faire, se mettre au boulot !

Mes résolutions d’écriture pour 2015

Cette année, j’ai décidé d’être ambitieuse. Pour certains, les projets que je planifie ne paraitront pas énormes mais avec une vie déjà bien remplie, si j’arrive à m’y tenir je serai satisfaite. Cette année je n’abandonnerai pas parce que mes résolutions me tiennent à cœur. Souhaitez-moi bonne chance !

-Finir ma série en cours ; Une Touche de Mal. Je travaille en ce moment sur le second et dernier tome, Dans un Cœur Pur. J’en suis actuellement au chapitre 5 sur 25 donc je pense que c’est faisable malgré mes défauts comme la procrastination et les nombreux syndromes de page blanche.
-Relire et corriger Tout Ce Qui Compte, un court livre que j’ai écrit cet été. J’attends les conseils d’une de mes amies, Anaëlle Recurt et je pourrais ensuite l’améliorer.
-Commencer un nouveau projet avec Maddy Facchin. Après Quatre fois où l’amour les a damnés et une fois où… on a envie de renouveler l’expérience. Ce sera soit un livre dont nous avons eu l’idée à la même période où nous avons écrit Amour et Damnation, soit un nouveau recueil.
-Faire un vrai atelier d’écriture à Saint-Malo avec Maddy Facchin. Nous en avons déjà fait quelques-uns. Ils durent une semaine et l’inspiration et la motivation sont toujours au rendez-vous. Je sais que, personnellement, ce sont mes périodes les plus prolifiques de l’année.
-Mettre à jour mon site plus souvent même lorsque je n’ai pas de réelle actualité, en écrivant des articles pour la section « l’écriture et moi » avec des sujets annexes à mes livres, par exemple

Un manuscrit rejeté, une déception à la clé.

L’attente est dure à gérer. Les mois qui suivent l’envoi du manuscrit, il y a un silence radio qui crée une tension alourdissant l’air. Tous les jours, et parfois plusieurs fois par jour, la question revient sur le devant de la scène : est-ce que je vais avoir la réponse aujourd’hui ?

On ne sait pas qui a notre livre entre les mains, qui est en train de juger notre travail. On ne peut pas être sûr de l’effet que produisent nos pages ou même si elles n’en ont produit aucun. On peut vérifier sa boite aux lettres tous les matins, son e-mail toutes les heures et à chaque fois, il y aura cette petite palpitation qui fera battre le cœur un peu plus vite, la nervosité de découvrir un refus de plus. Mais l’excitation nuance toujours le moment, l’espoir revient et on y croit l’espace d’un instant.

L’attente est dure à gérer ; une attente interminable qui se clôt sur un refus est pire. On a sélectionné les maisons d’édition avec attention, espérant pouvoir créer un partenariat avec celles qui nous inspirent. Celles dont la ligne éditoriale nous parle et à laquelle on pourrait s’intégrer facilement. Celles dont le catalogue pourrait accueillir notre titre parmi les autres qu’on admire.

Pourtant, les éditeurs ne le voient pas du même œil. D’une lettre standardisée, ils rejettent le manuscrit. La raison le plus souvent évoquée est que le manuscrit ne convient pas à la ligne éditoriale, ce qui ne tient pas toujours la route, mais on ne peut rien y faire. Tous les refus sont durs à encaisser, mais tant qu’on n’abandonne pas, il y a une chance.

J’ai dû recevoir environ 5-6 refus pour le moment et j’attends tout autant de réponses. Pour me distraire du fait que mon premier tome n’a pas été accepté, je travaille sur le suivant. Même s’il n’est pas accepté, l’écriture fait partie de moi et je n’ai pas l’intention d’arrêter, je passerai simplement au livre suivant.

Une Touche de Mal

Une Touche de mal est le premier tome d’une saga en deux volumes sur lequel j’ai travaillé durant des années (avec beaucoup de pauses). C’est une romance impossible fantastique bien que je laisse planer le doute sur la présence du surnaturel dans la première partie du tome pour me concentrer sur les personnages, leur psychologie et leurs relations. C’est mon premier livre sérieux et le premier que j’ai fini. En attendant les dernières corrections pour pouvoir l’envoyer aux maisons d’édition qui m’intéressent, j’ai voulu partager cette histoire très chère à mon cœur avec vous.

Résumé :
La vie est faite de hauts et de bas. Celle de Selene est actuellement faite de beaucoup de bas. Elle vient de perdre son père et doit maintenant réapprendre à vivre avec une mère catatonique depuis cette terrible tragédie. Un nouveau départ dans une nouvelle ville l’aidera peut-être à avancer, c’est en tout cas ce qu’elle espère. Le monde gris qui l’entoure, à la fois douloureux et angoissant contient cependant la promesse d’un renouveau dans une rencontre des plus charmantes… et des plus mortelles à la fois.

Celui qui est censé être plus sombre que tout saura-t-il donner la couleur qu’il manque à sa vie dans la plus paradoxale des histoires d’amour ? Cette jeune fille qui a tout perdu se créera une vraie famille avec des relations presque aussi importantes les unes que les autres bien qu’aucune ne se ressemble. Le mélange d’adversité et de soutien qui accompagnera le chemin de Selene lui permettra de se reconstruire, d’évoluer et de devenir celle qu’elle avait toujours été censée devenir.

Mais que cachent les Flavius, ses amis aussi différents les uns des autres qu’ils le sont du reste du monde ? Selene va-t-elle découvrir leur secret ? Les relations qu’elle a formées seront mises à rude épreuve à multiples reprises… Parviendront-elles à tenir ? Et Selene subit-elle toutes ces épreuves parce que le destin s’acharne sur elle ou y a-t-il une véritable raison à sa souffrance ?

Présentation

Pourquoi créer un site ? Vu que je n’ai encore rien publié, ça peut paraître prématuré à ce stade. Cependant, l’un de mes projets, finalisé récemment va bientôt être disponible à l’achat. Quatre fois où l’amour les a damnés et une fois où… Un recueil de nouvelles co-écrit avec Maddy Facchin, une auteure à l’imaginaire merveilleux et ma meilleure amie.

Mon autre grand projet, le premier tome d’une série en deux parties a été un chantier pharaonique mais il est également prêt pour publication. Enfin ! Quelques corrections sont encore en cours et viendra ensuite la partie la plus difficile : tenter de séduire une maison d’édition. Ce site me servira donc pour le moment à vous tenir informés de l’avancement de mes projets en cours, de la date de sortie de Quatre fois où l’amour les a damnés et une fois où... ainsi que de ma lutte pour faire voir le jour à mon bébé, Une Touche De Mal.

Until next time…